Actions sur le document
Article L341-2

Toute personne physique qui s'engage par acte sous seing privé en qualité de caution envers un créancier professionnel doit, à peine de nullité de son engagement, faire précéder sa signature de la mention manuscrite suivante, et uniquement de celle-ci : "En me portant caution de X..., dans la limite de la somme de ... couvrant le paiement du principal, des intérêts et, le cas échéant, des pénalités ou intérêts de retard et pour la durée de ..., je m'engage à rembourser au prêteur les sommes dues sur mes revenus et mes biens si X... n'y satisfait pas lui-même."

Dernière mise à jour : 4/02/2012
Dans les blogs...
Nullité du cautionnement pour mauvais emplacement de la signature de la caution
Dernières publications juridiques de MAITRE ANTHONY BEM - MAITRE ANTHONY BEM - 10/10/2013
Nullité d'un acte de cautionnement bancaire pour défaut de mention légale obligatoire
Dernières publications juridiques de MAITRE ANTHONY BEM - - 26/3/2012
Nullité de l’acte de cautionnement pour vice de formulation de la mention manuscrite par la caution
Dernières publications juridiques de MAITRE ANTHONY BEM - - 27/2/2013
Caution : pas de nullité pour des erreurs minimes
David Taté Juridique - - 9/10/2013
Cautionnement donné par un particulier : la mention manuscrite de la durée de l’engagement est obligatoire.
Le Blog de Maître Yann Gré, Avocat à Créteil (94) - JURIDIBLOG - Le Blog Juridique - 8/11/2015
Vice de forme et nullité du cautionnement pour mauvais emplacement de la signature de la caution
Dernières publications juridiques de MAITRE ANTHONY BEM - MAITRE ANTHONY BEM - 10/10/2013
Vous pouvez aussi voir...