Actualité législative
Article 41 de la loi n°98-1194
Cour de cassation - Arrêts - - 16/11/2019
Article 367 alinéa 2 du code de procédure pénale
Cour de cassation - Arrêts - - 16/11/2019
Article 321-6 du code pénal
Cour de cassation - Arrêts - - 16/11/2019
Actions sur le document
Article 36
Article 37
Article 38
Article 38 bis
Article 38 bis-0 A
Article 38 bis-0 A bis
Article 38 bis A
Article 38 bis B
Article 38 bis B bis
Article 38 bis C
Article 38 ter
Article 38 quater
Article 38 quinquies
Article 38 quinquies A
Article 38 sexies
Article 39
Article 39 A
Article 39 AA
Article 39 AA bis
Article 39 AA ter
Article 39 AA quater
Article 39 AA quinquies
Article 39 AB
Article 39 AC
Article 39 AD
Article 39 AE
Article 39 AF
Article 39 AG
Article 39 AJ
Article 39 AK
Article 39 B
Article 39 C
Article 39 D
Article 39 E
Article 39 F
Article 39 G
Article 39 bis
Article 39 bis A
Article 39 ter
Article 39 ter A
Article 39 ter B
Article 39 ter C
Article 39 quinquies
Article 39 quinquies A
Article 39 quinquies C
Article 39 quinquies D
Article 39 quinquies DA
Article 39 quinquies E
Article 39 quinquies F
Article 39 quinquies FA
Article 39 quinquies FC
Article 39 quinquies G
Article 39 quinquies GA
Article 39 quinquies GB
Article 39 quinquies GC
Article 39 quinquies GE
Article 39 quinquies H
Article 39 quinquies I
Article 39 sexies
Article 39 octies A
Article 39 octies C
Article 39 octies D
Article 39 octies E
Article 39 octies F
Article 39 nonies
Article 39 duodecies
Article 39 duodecies A
Article 39 terdecies
Article 39 quaterdecies
Article 39 quindecies
Article 39 quindecies A
Article 39 octodecies
Article 39 novodecies
Article 40
Article 40 quinquies
Article 40 sexies
Article 41
Article 41 bis
Article 42 septies
Article 42 octies
Article 43 bis
Article 40 quinquies

Par dérogation aux dispositions du 2 de l'article 38, les plus-values, résultant de la cession des parts sociales ou des actions des sociétés ayant conclu une convention avec l'Etat dans les conditions prévues à l'article 1er de l'ordonnance n° 59-248 du 4 février 1959, n'entrent pas en ligne de compte pour le calcul du bénéfice imposable de l'exercice au cours duquel elles ont été réalisées, dès lors que le produit de la cession sera affecté à la souscription ou à l'acquisition de parts ou d'actions de même nature dans le délai d'un an. Dans ce cas, les plus-values distraites du bénéfice imposable sont affectées à l'amortissement des nouvelles participations.

En cas de résiliation de la convention, de dissolution de la société, ou d'exclusion d'un associé, les plus-values exonérées en vertu du premier alinéa sont réintégrées dans les bénéfices de l'exercice en cours, dans les conditions et sous les réserves prévues aux 2 à 4 de l'article 39 quinquies C.

Dernière mise à jour : 4/02/2012
Vous pouvez aussi voir...
Actualité juridique
Battons le pavé en Louboutin et en Weston
Journal d'un avocat - Eolas - 15/09/2019
Proroger l'inévitable
Journal d'un avocat - Eolas - 28/08/2019